Coronavirus (COVID-19) - Stock stratégique - Mise en quarantaine immédiate de certains médicaments - Société Scientifique des Pharmaciens Francophones
Espace membre :Me connecter
Mon panier
0 Outil(s)
Total : 0,00 €

Masterclass

colonne gauche 27-11

Bilan de la médication

logofinalinscription-bilmedsmallv2_int

Notre catalogue de formations

Notre catalogue de formations

Nos sites de formations

Nos sites de formations

Découvrez-nous en images

Coronavirus (COVID-19) - Stock stratégique - Mise en quarantaine immédiate de certains médicaments

17/03/2020

Nous relayons un message de l'AFMPS:

Madame, monsieur

En vue de mettre en place un stock stratégique de médicaments pour la lutte contre le coronavirus (COVID-19), l'AFMPS a demandé aux grossistes et aux grossistes-répartiteurs de mettre IMMEDIATEMENT (dans les prochaines heures) en quarantaine (suspension de livraison) les références suivantes dans leurs sites de stockage :

  • PLAQUENIL (100 dragées CNK : 0125575)
  • KALETRA (5X60ml CNK : 1612605 en 120 comp CNK : 2270361)
  • PHOSPHATE DE CHLOROQUINE (toutes présentations (10g, 25g, 100g ...) et toutes marques (ACA, Fagron, Infinity, ABC, PCH etc.)

 

Le but de cette mise quarantaine est de réserver l'usage de ces médicaments aux hôpitaux où sont soignés les patients les plus atteints. Cette mesure est nécessaire car l'AFMPS a constaté que certains hôpitaux risquent de ne plus avoir suffisamment de stocks pour pouvoir traiter les patients COVID-19 alors qu'il reste des stocks au niveau de pharmacies qui n'en ont pas besoin.

 

ATTENTION : il faut que les pharmacies reçoivent ces médicaments pour les patients souffrant de pathologies chroniques reprises dans les indications thérapeutiques approuvées (p. ex. lupus, polyarthrite rhumatoïde et HIV). Si vous avez besoin d'un de ces médicaments pour un patient chronique, il conviendra de le justifier auprès du grossiste/grossiste-répartiteur pour obtenir le médicament.

 

L'AFMPS compte sur un engagement et une prise de responsabilité de toutes les pharmacies pour que la délivrance de ces médicaments soit limitée aux patients souffrant de pathologies chroniques, pour qui nous devons assumer la responsabilité de la continuité de leur traitement.