Responsabilité des médecins et des pharmaciens dans le bon usage des médicaments concernés par un plan de gestion des risques. - Société Scientifique des Pharmaciens Francophones
Espace membre :Me connecter
Mon panier
0 Outil(s)
Total : 0,00 €

Découvrez-nous en images

Notre catalogue de formations

Notre catalogue de formations

Nos sites de formations

Nos sites de formations

Responsabilité des médecins et des pharmaciens dans le bon usage des médicaments concernés par un plan de gestion des risques.

Actuellement, un plan de gestion de risqué (RMP : risk management plan) est demandé pour tout médicament contenant une nouvelle substance active dans le cadre d'une demande d'autorisation  de mise sur le marché. Il peut aussi être mis en place après la commercialisation du produit si des changements significatifs interviennent (nouvelle indication, nouveau dosage, etc.) ou si un risque important a été identifié après la mise sur le marché. Il s'agit d'un ensemble d'activités et d'interventions de pharmacovigilance conçues pour identifier, caractériser, prévenir ou minimiser les risques liés à un médicament une fois celui-ci mis sur le marché. Il permet non seulement de mieux caractériser ou prévenir les risques associés à un médicament mais également de compléter les données disponibles au moment de la mise sur le marché et surveiller les conditions réelles d'utilisation.

A côté des activités de routine (résumé des caractéristiques du produit, notice pour le public), les RMP impliquent, si besoin, des mesures complémentaires aux activités de routine (Additional RMA) comme des conditions restrictives qui peuvent concerner la prescription, le mode de délivrance, la distribution, l'usage ou l'administration du médicament (matériel éducationnel et carte patient notamment), ainsi qu'une pharmacovigilance renforcée sur certains des risques mis en évidence et des études de sécurité d'emploi post-autorisation et/ou des études d'utilisation impliquant directement les professionnels de la santé.

 

Les pharmaciens, médecins et patients sont plus que jamais les acteurs de terrain de la mise en place des activités de minimisation des risques reprises dans ces RMP.

 

L'objectif de cet exposé est de présenter de manière critique et interactive aux pharmaciens les rôles et responsabilités des différents acteurs professionnels de la santé et des patients dans la mise en place pratique de ces activités de minimisation de risque en se basant sur des exemples concrets récemment discutés au niveau européen et national. Ainsi, la conception et la mise en place du matériel éducationnel de l'acide valproïque et de médicaments plus récents seront proposées. Les difficultés pratiques d'implémentation des mesures au niveau officinal seront débattues ainsi que des propositions d'amélioration.